EMILY BADOR'S REVOLUTION

dimanche, février 12, 2017

J'avais promit que je tiendrai mon rythme d'un article par semaine mais il est vrai que j'ai rapidement perdu la main par manque d'inspiration. 

Cependant, aujourd'hui, je reviens pour partager avec vous une "révolution" qui mérite de se faire entendre. 

Son prénom ne vous dit peut-être rien mais si vous fréquentez le site "Urban Outfitters" vous allez probablement reconnaître son visage. 

I had promised that I will keep my pace of one article per week but it is true that I quickly lost the hand by lack of inspiration.
However, today, I come back to share with you a revolution that deserves to be heard.



Mannequin pour Atelier Beaurepaire, Lazy Oaf, UO ou encore Unif, Emily Bador a mené depuis peu, sa propre révolution pour briser les critères de beauté et redonner de la confiance à ces nombreuses personnes qui se rendent malade pour correspondre à des codes. 

Model for Atelier Beaurepaire, Lazy Oaf, UO or even Unif, Emily Bador has recently led her own revolution to break the criteria of beauty and give confidence back to those many people who get sick to match codes.



Ce sujet souvent tabou ou abordé par des personnes extérieures aux problèmes que cela peut amener, a cette fois si été traité par une mannequin qui a décidé de raconter son histoire à travers son compte instagram, permettant de toucher un plus large public. 

This subject often taboo or approached by people outside the problems (that this can bring) is this time treated by a model who decided to tell her story through her instagram account, allowing to reach a wider audience.




She wrote : 

i'm gonna be honest, the industry needs to change. man oh man i'm tired of it.
on the left is july 2015, my lowest weight. i can't tell you how much i weighed but i can tell you i was size 4/6 and my waist only measured 23 inches. i can also tell you i thought i was fat.
i've always had a few body image issues but since becoming a model, they've skyrocketed. at work, i've always felt like i didn't belong, i've always been short, and mixed race. i'd been modelling for just over a year, and going to castings made me feel super insecure. every time i didn't get a call back from my casting i'd start to wonder why. was i too fat? 
during 2015, i became obsessive with my measurements and clothes sizes. i exercised daily and i would never even look at any carbs let alone eat them. it started making me physically sick, dizzy, exhausted, etc. i ended up getting to a point where i'd have daily panic attacks about getting dressed, and couldn't even leave my bed in fear of catching my reflection in the mirror.
at this time, i also started getting the most work i've ever had and travelling all over world. which, instilled in me "the thinner i am, the more work i'm gonna get". my hatred for myself became so overwhelming i knew something had to change, i took some time out and finally got working on loving myself.
and today, for the first time in a long time, i felt good about myself this morning. 
i struggle with getting dressed sometimes, catching my reflection can occasionally hurt still and i have panic attacks now and again but i am getting there. sometimes i forget that self love is a journey.
we have to call on this system to change. we need diversity. all bodies, differently abled, shaped, coloured, sized, gendered and aged. 
diversity is so important. 
representation is so important. 
i'm sick and tired of seeing amazing, talented, beautiful women hate themselves because they don't look like that VS model or whatever. too many young women suffer from mental health issues which stem from the pressure of today's media. ✨you are more than your appearance, you are strong and resilient and you are beautiful no matter what and i really hope you remember that✨

Elle écrit :
Je vais être honnête, l'industrie (de la mode) a besoin de changer. Je suis fatigué de cela. 
À gauche, juillet 2015, mon poids le plus bas. Je ne peux pas vous dire combien je pesais mais je peux vous dire que je faisais du M et que ma taille était du L  -selon les tailles trouvées sur : American Apparel Je peux aussi vous dire que je pensais que j'étais grosse.
J'ai toujours eu quelques problèmes avec mon image, mais depuis que je suis devenue un modèle, ils ont monté en flèche. Au travail, j'ai toujours senti que je n'appartenais pas, j'ai toujours été petite et mixte. J'ai été modèle pendant un peu plus d'un an, et aller à des castings m'a fait me sentir super incertaine de moi même. Chaque fois que je n'ai pas été rappelé de mes castings, je commençais à me demander pourquoi. Étais-je trop grosse ?
Pendant 2015, je suis devenue obsédée par mes mensurations et la tailles de mes vêtements. Je faisais des exercices quotidiennement et je ne pouvais m'empêcher de regarder le nombre de graisse et encore moins les manger. J'ai commencé à me rendre physiquement malade, étourdie, épuisée cet. Je suis arrivée à un point où j'avais des angoisses à l'idée de m'habiller et où je ne pouvais sortir de mon lit de peur de me voir dans le miroir. 
À ce moment, j'ai aussi commencé à avoir le plus de travail et à voyager aux quatre coins du monde. Ce qui m'a inculqué le fait que "plus mince je serai et plus j'aurai de travail". Ma haine pour moi-même devint si accablante que je savais que quelque chose devait changer, j'ai pris un peu de temps et finalement j'ai travaillé à m'aimer.
Et aujourd'hui, pour la première fois depuis un long moment, je me sens bien avec moi même ce matin. 
Je lutte pour m'habiller parfois, me voir dans le miroir peut parfois me encore me blesser et j'ai encore des angoisses mais je vais y arriver. Parfois, j'oublie que l'amour de soi est un voyage. Nous devons appeler le système à changer. Nous avons besoin de diversité. Tous les corps, différemment façonnés, colorés, dimensionnés, différents genres, différents âges.
La diversité est tellement importante.
Je suis malade et fatiguée de voir d'incroyables, de talentueuses, de belles femmes se détester parce qu'elles ne ressemblent pas aux modèles Victoria Secret ou autre. Beaucoup trop de jeunes femmes souffrent de problèmes mentaux qui sont causés par la pression des médias d'aujourd'hui. 
Vous êtes plus que votre apparence, vous êtes fortes et belles quoi qu'il arrive et j'espère vraiment que vous vous en souviendrez


You Might Also Like

0 commentaires